Vin rouge Bordeaux, Crémant de Bordeaux, vin blanc Bordeaux, vin de France… s'ils sont bien tous différents,
à quelle température les déguster ?

À chaque petit événement sa bouteille de vin et à chaque bouteille de vin sa bonne température de dégustation. Tous nos conseils pour déguster vos vins rouges, blancs, rosés, crémants et champagnes dans les conditions optimales.

Culturellement, nous sommes habitués à boire les vins rouges à température ambiante, les vins rosés et blancs frais et les pétillants très frais. Nous nous plions à ses règles sans trop nous demander “pourquoi ?” Pourtant ces recommandations ne sont pas arbitraires mais existent pour nous permettre de déguster le vin à la température qui va lui permettre d’exprimer au mieux ses saveurs. Les vins blancs peu aromatiques sont généralement servis frais pour faire ressortir leur acidité et leur fraîcheur tandis que servir à température ambiante, sans dépasser le seuil des 20°, un vin rouge plus puissant va l’arrondir et ainsi mettre en valeur ses arômes.

Vin Bordeaux Dégustation

La conservation

Avant de déguster vos vins vous allez peut être devoir ou vouloir les conserver. Si vous êtes un grand amateur de vins et possédez une grande collection, une cave naturelle ou réfrigérée est un investissement indispensable. Si ce n’est pas le cas une conservation au sec dans un endroit frais et sans lumière est à privilégier. En règle générale le vin doit être conservé à température constante et fraîche (des trop fortes variations de température détériorent le vin). Il est aussi important que vos bouteilles soient conservées à l’abri des rayons du soleil ou des rayons artificiels. Enfin les vins, avec un bouchon de liège doivent être conservés allongés pour ne pas que l’oxygène entre dans la bouteille et l’oxyde. Dernière chose, si vous habitez à côté d’une rame de métro ou d’un circuit de formule 1, faites attention aux vibrations : elles peuvent aussi abîmer le vin.

Maintenant que vous savez tout, place à la dégustation !

Les vins blancs

Les vins blancs se dégustent généralement plutôt frais, il existe cependant des variations en fonction de la nature du vin.

Les vins blancs au corps puissant et assez intense, comme des Grands Crus bordelais ou des Chardonnay boisés se servent à une température de 10-13° soit légèrement frais. Pour les vins blancs légers ou aux corps moyens comme les bordeaux blancs, on recommande de les servir plus frais entre 7-10°. Enfin, les vins doux, donc sucrés et liquoreux comme le Sauternes, déploient toutes leurs subtilités bien frais et sont servis entre 6 et 8 degrés.


Astuce :

En règle générale il est moins grave de servir un vin trop frais que trop chaud. Le vin se réchauffe très vite une fois dans le verre (un degré en plus quand on le sert, puis encore un degré après deux minutes dans le verre).

Les vins rouges

Les vins rouges se dégustent généralement à température ambiante, mais là encore cela dépend du vin et du cépage, certains rouges légers par exemple sont très agréables à boire un peu rafraîchis.

Les vins rouges légers, comme les beaujolais ou certains vins de bordeaux (Blaye-Côtes-de-Bordeaux par exemple), se servent à température ambiante voire légèrement rafraîchis, entre 13 et 16° degrés environ. Pour les vins rouges plus puissants comme les Bordeaux Supérieurs ou les Médocs, on recommande de ne pas les rafraîchir et de les servir à une température ambiante soit entre 16 et 18°.


Astuce :

Attention à ne jamais servir ses vins à plus de 18°. Un vin servi trop chaud peut devenir écœurant, la chaleur faisant ressortir le gras et l’alcool du vin. En cas de coup de chaud vous pouvez refroidir vos vins dans un endroit frais ou deux trois heures au réfrigérateur. A l’inverse n'essayez pas de réchauffer un vin, près d’une source de chaleur : cela peut l’abîmer. Laissez-le plutôt retrouver la bonne température en le laissant dans une pièce à température ambiante.

Les pétillants & rosés

Ces vins de fêtes et d’apéros sont communément servis très frais. Attention cependant à la manière de les refroidir.

Les vins pétillants, Champagnes, Crémants et pétillants naturels se servent bien frais soit entre 6 et 8 degrés. Le rosé, lui, se sert également frais entre 7 et 10 degrés. Toutefois, pour conserver sa fraîcheur il est préférable de le laisser dans un seau avec des glaçons plutôt que d'ajouter directement les glaçons dans le verre ce qui diluera aussi les arômes de vos vins.

Quelques astuces pour refroidir son vin rapidement ?

On a tous été tenté lors d’un apéro improvisé ou d’une soirée chez des copains de déposer sa petite bouteille de vin blanc ni vu ni connu au congélateur pour lui donner un petit coup de frais : pratique en cas de force majeure mais dommage car ce choc thermique peut détruire la qualité du vin. Plutôt que d’utiliser la manière forte et si vous disposez de moins d’une heure nous vous conseillons de remplir un seau d’eau très froide et d’y rajouter des glaçons. Si vous êtes moins pressés et avez deux ou trois heures devant vous un passage au réfrigérateur est généralement suffisant.

Bonne dégustation et dans tous les cas : fiez-vous à votre instinct ! Une température ne doit pas prévaloir sur vos goûts personnels. Après tout si vous aimez déguster votre Médoc bien frappé, votre vin blanc de Bordeaux à température ambiante ou vous faire des piscines de rosé en été : personne ne vous jugera !

Produits associés